Fini le naturisme caché, le naturisme aujourd’hui se dévoile ! Il s’ouvre au plus grand nombre et se pratique en toute liberté. Bien plus qu’un hobbie, cet art de vivre tente de plus en plus de personnes en France, première destination naturiste mondiale, comme aux quatre coins du monde. Phénomène de mode, mouvement en pleine mutation, courant en maturation, le naturisme de nos contemporains garde aujourd’hui la saveur de la fraîcheur d’antan. Celle d’une vie saine, au cœur de la nature, respectueuse de chacun et de tous, dans une nudité collective assumée et revendiquée.

Car oui, le naturisme est une manière de vivre au quotidien en nudité intégrale. Et bien que cela s’organise essentiellement dans les centres de vacances, les clubs associatifs ou sur des plages, le naturisme se fait plus commun, se dévoile, habille les villes, se répand dans les campagnes, investit les recoins les plus insoupçonnés. L’année 2017 en a été le témoin le plus flagrant… 2018 a pris la relève, comme un starter en phase d’allumage. La Covid-19 n’aura pas eu totalement raison de cet élan d’enthousiasme, malgré les contraintes sanitaires fortes imposées à ces lieux touristiques. Les années à venir seront à coup sûr, les témoins d’une révolution du corps, associée au besoin général de grande liberté.

Avec l’ouverture de l’espace naturiste de Paris au Bois de Vincennes, la capitale française a attiré l’attention du monde entier sur l’un de ces patrimoines historiques qu’elle semblait vouloir faire taire : le naturisme.

Car le naturiste, c’est votre banquier, votre patron, la caissière de la supérette, le professeur de vos enfants, le présentateur télé, le boulanger qui chaque matin vous rend la monnaie… La population naturiste, c’est vous, moi, nous. En faisant fi des codes du vêtement qui impose un statut à l’autre, le naturisme se fait acte, geste, revendication, volonté. Il se fait prise de conscience, vœu d’opposition à l’heure de la mondialisation, de l’ultra consumérisme, de la pollution galopante. Désir de rompre pour œuvrer vers une égalité de tous dans notre nudité, dans nos nudités. Le naturisme, à travers le dénuement qu’il impose de la personne, est humaniste, universel et bienveillant. Le regard est franc, la parole défaite de préjugés, le rapport clair, l’approche limpide… Le naturisme c’est une ambiance conviviale, familiale, détendue.

La France peut se targuer d’être aujourd’hui la première destination touristique naturiste au monde avec 2,1 millions de pratiquants réguliers de nationalité française et 2,6 millions d’étrangers. Tous viennent profiter des quelque 350 lieux d’accueil consacrés à cette pratique. Mais c’est surtout le pays pionnier d’un art de vivre en harmonie avec nous-mêmes, avec la nature.

Le naturisme est depuis quelque temps un sujet de débats, d’analyses multiples et variées. A chaque fois, il en ressort les mêmes conclusions : le naturisme apporte bonheur, simplicité, bien-être physique et psychologique à ceux qui le pratiquent. Alors pourquoi pas vous ? C’est plus simple qu’il n’y paraît… Essayer le naturisme, c’est l’adopter !