Vous avez une idée d’entreprise en laquelle vous croyez et le désir de démarrer une entreprise vous alimente, et ce n’est qu’alors que vous n’aurez pas réellement l’argent pour investir dans le projet. Rassurez-vous, il y a beaucoup d’entrepreneurs qui ont été dans cette situation avant vous et qui ont quand même réussi à réaliser leurs aspirations entrepreneuriales. Se lancer en affaires sans argent peut en rebuter plus d’un, mais ce n’est pas impossible sans budget, il faut juste savoir s’y prendre et faire les bons choix, très simple. Pour vous aider à concrétiser votre projet, nous avons compilé tous les meilleurs conseils en 5 étapes clés pour vous aider à démarrer une entreprise sans argent.

Créer un business plan efficace

Un plan d’affaires est un outil important dans l’élaboration d’un projet. Il vous permet de comprendre exactement quel business model vous allez développer et comment vous allez générer du profit.

L’objectif est d’assurer la rentabilité de votre projet d’entreprise dès son lancement pour atteindre des capacités d’autofinancement. L’autofinancement permet à une entreprise de trouver l’équilibre financier grâce à ses fonds propres.

Penser au matériel nécessaire au démarrage de l’entreprise

Démarrer une entreprise sans argent, ce n’est pas nécessairement partir de zéro. Vous disposez peut-être déjà de capitaux non financiers qui vous serviront à créer votre entreprise, tels que des locaux, des outils de travail (ordinateurs, équipements spécifiques, etc.), voire un carnet d’adresses.

Même s’il ne s’agit pas d’argent sonnant et trébuchant, n’oubliez pas de mettre en valeur ces biens auprès de vos partenaires financiers et ils seront rassurés de savoir que vous disposez déjà d’une partie des ressources nécessaires pour lancer votre campagne.

Suivre une formation en ligne

Devenir entrepreneur n’est pas une chose naturelle, et si vous n’avez jamais eu d’expérience entrepreneuriale auparavant, il pourrait être amusant pour vous de vous préparer à cette nouvelle aventure avec une formation en ligne. Qu’il s’agisse d’une formation générale pour vous aider à créer votre propre entreprise du début à la fin, ou d’une formation plus ciblée qui vous permet d’acquérir de nouvelles compétences qui vous seront utiles pour vos projets, la formation est toujours une bonne idée.

Trouver des fonds

Les établissements bancaires sont souvent très réticents à proposer des crédits spécialisés sans l’intervention préalable d’un porteur de projet. Cependant, l’emprunt n’est pas la seule source de financement qui existe ! Trouver des financements vous permet de découvrir de nouvelles façons de développer votre projet.

Aussi, si vous avez besoin de quelques centaines d’euros pour démarrer votre projet, pensez à vous tourner vers :

  • « Caring money » (dons ou prêts de vos proches) ;
  • le financement participatif (ou crowdfunding) ;
  • Aide au démarrage (subventions, CIR, ARE…).

Services supplémentaires requis pour démarrer une entreprise

Même sans cotisations, vous devez payer des frais fixes de base comme les primes d’assurance, les terminaux de paiement, les comptes bancaires professionnels.

Au début, vous n’aurez peut-être pas besoin de services auxiliaires tels que des réparations. Mais attention, certaines tâches peuvent nécessiter de réelles compétences, comme la comptabilité, et même les tâches les plus simples peuvent être très chronophages.

Une fois que vous avez vos prévisions financières en place, vous pouvez commencer à estimer quand les bénéfices réalisés vous permettront de déléguer ces tâches.

Afin de mieux prévoir les coûts et d’obtenir le meilleur service au meilleur prix, plusieurs professionnels sont systématiquement sollicités pour des devis. Vous pourrez comparer et rivaliser.