Le paddle : un sport venu d’ailleurs

Les longs mois d’été sont derrière vous et les souvenirs de journées sur la plage aussi. Ces moments de détente auront peut-être été pour vous et votre famille ceux de la découverte d’un nouveau sport : le paddle.Il est très à la mode depuis quelque temps sur les côtes françaises. Vous avez sûrement déjà croisé un surfeur debout sur une grande planche et se servant d’une pagaie. Ce n’était pas réellement du surf, mais du Stand Up Paddle.

Le paddle, c’est quoi ?

Le paddle est une planche s’apparentant à celle du surf ; on la trouve sous deux formes : gonflable et rigide. La rigide ressemble à s’y méprendre à une très grande planche de surf ; elle est fabriquée avec un mélange de mousse et de résine. La gonflable est en PVC d’une ou plusieurs couches. Cette dernière est très pratique d’utilisation, car elle peut se ranger dans un sac à dos après avoir été dégonflée. Évidemment, comme toute structure gonflable, elle ne fait pas preuve d’une grande maniabilité ; mais elle permet de s’essayer à un nouveau sport de glisse à moindre frais. Elle est idéale pour les néophytes, adultes comme enfants.Le paddle rigide est plus onéreux, mais convient mieux aux habitués des activités nautiques car il est très stable.

Il faut savoir qu’avec la planche de paddle, les figures aériennes ne sont pas possibles par manque de maniabilité. Par contre, on peut utiliser une pagaie pour aider à se propulser dans les vagues. Faire le choix entre un paddle et une planche de surf peut s’avérer compliqué. Tout va dépendre de votre pratique sur les flots. N’hésitez pas à demander conseil aux vendeurs dans les magasins spécialisés. Ils pratiquent eux-mêmes ce sport et sont donc les mieux placés pour répondre à vos questions.

Le SUP, sport de nouveau à la mode

Le sport pratiqué à l’aide de cette planche s’appelle le SUP : Stand Up Paddle. Il consiste à rester en équilibre en faisant quasiment les mêmes figures qu’au surf. La différence entre les deux sports n’est pas forcément évidente à première vue. Tandis que le surfeur sur une planche de surf débute toujours allongé pour se relever ensuite une fois dans la vague, le SUP, lui, se pratique debout dès le départ. Beaucoup pensent que cette discipline est assez récente, voire inventée par un surfeur très en vogue. Bien au contraire, elle était déjà pratiquée par les rois polynésiens. À cette époque, le bois remplaçait le PVC. Ce n’était pas un sport à proprement parlé, mais plutôt un moyen de locomotion pour se déplacer sur l’eau afin de commercer et explorer.

Le SUP a ré-émergé par la suite dans les années 1940-1950 aux États-Unis, période où le surf était très à la mode. C’est à partir de 2004 que le SUP s’est fait une place parmi les sports de glisse, grâce à un grand compétiteur hawaïen du nom de Laird Hamilton. Il existe désormais en France des écoles en Loire-Atlantique, Vendée et dans l’Aude.

Pour plus de détails sur le SUP, vous pouvez visiter le site https://www.kangui.com/surf/stand-up-paddle.html

Laisser un commentaire