Rate this post

Le Sud-Lipez est une immense région désertique localisée à l’extrême sud de la Bolivie, à la frontière avec le Chili. Il concentre à lui seul les plus beaux paysages des Andes. On y trouve notamment les lagunas Verde et Colorada ainsi que les déserts de Dali ou encore de Salar d’Uyuni. De plus, le sol de la région déborde de minéraux qui produisent une surprenante palette de couleurs. Une virée à Sud-Lipez implique de bien choisir le moment, la manière de s’y rendre et les activités à faire.

Quand y aller ?

La meilleure période pour explorer le Sud-Lipez se trouve entre le mois d’avril à octobre. Il s’agit de la saison sèche. Durant celle-ci, le ciel est bleu avec des températures assez froides. Le désert de Salar d’Uyuni demeure encore accessible. Pendant cette période, il se sèche et apporte plus d’éclat et de blancheur. D’ailleurs, on peut entendre le craquement du sel sous ces pieds. C’est aussi le bon moment pour prendre de jolies photos. En revanche, il n’est pas du tout conseillé de visiter Sud-Lipez lors de la saison des pluies. Cette époque rend l’ensemble des paysages plus austères. Toutefois, il peut être possible d’aller à Salar Uyuni selon la hauteur de l’eau. Par ailleurs, durant la période hivernale, le spectacle offert par ce désert est quelquefois encore plus beau. Le site se recouvre d’une fine couche d’eau et devient un parfait miroir pour les montagnes et le ciel.

Comment s’y rendre ?

On accède à Sud-Lipez par une piste difficile et chaotique. Pour un voyage en Bolivie, il existe deux façons de se rendre dans cette région. Si on ne dispose pas de véhicule, alors il va falloir passer par une excursion organisée en 4×4. Ce circuit inclut le transport, l’hébergement et l’alimentation. Par contre, si on possède une voiture, on doit aussi respecter quelques conditions. Il faut que le véhicule soit un 4×4, et que le conducteur ait de l’expérience sur des routes de terres. De plus, il requiert au préalable de se renseigner sur l’état de l’enneigement et d’être un véritable aventurier. Par ailleurs, d’autres précautions sont à tenir compte. Il faut tracer et étudier à l’avance son itinéraire. Il est également recommandé d’emporter assez d’eau, de nourriture, de carburant et de se munir d’un kit de réparation. Il faut aussi apporter des affaires chaudes pour la nuit.

Que voir et que faire ?

Dans la région du Sud-Lipez, il est possible d’escalader des montagnes. Il y a par exemple le mont Licancabur, culminant à 5 920 m d’altitude. Il est vraiment beau grâce à sa situation géographique entre le Chili et l’Argentine. Du haut du sommet, on obtient une grande vue sur les couleurs fabuleuses de la laguna Verde. D’ailleurs, on y est aussi accueilli par un joli cratère avec un lac à l’intérieur. Il faut compter 10 h pour monter et descendre de cette montagne. Dans les coins se situe également le volcan d’Uturuncu. Il s’agit du plus haut sommet de la région avec une altitude dépassant les 6 000 m. Son ascension est très facile puisque la randonnée ne dure que 4 h aller-retour. Les véhicules peuvent directement déposer les varappeurs à 5 500 m d’altitude.