Rate this post

Si le stand up paddle boarding (SUP) connait aujourd’hui autant de succès c’est pour de bonnes raisons. En plus d’être très amusant, ce sport est facile apprendre et est accessible à tous. Le SUP est un croisement entre le surf, le parachutisme et le canoë-kayak. Pour trouver le paddle qui vous convient le mieux, il faut prendre en compte certains critères comme : le poids, le volume, la capacité et la taille. Le choix du bon SUP dépend essentiellement de l’usage que vous allez en faire et de votre budget.

Les différents types de paddle gonflable

Il existe deux grandes catégories de SUP : les paddles gonflables et les paddle rigides. Les paddles gonflables sont composés d’1 à 2 couches de PVC reliées par des fils en nylon qui assurent leur rigidité et leur durabilité. Le paddle gonflable a l’avantage d’être léger et compact. Facile à transporter, il se range facilement dans un sac à dos.

Les planches rigides sont par contre constituées d’une base en mousse EPS (polystyrène expansé) entourée de fibre de verre et d’époxy. Certains modèles bon marché sont fabriqués en plastique, mais ils sont moins performants que les paddles gonflables.

Le choix entre une planche rigide et gonflable dépend de leur usage. Les planches rigides sont plus performantes, surtout pour planer, mais les structures gonflables ont également connu de grandes évolutions, ce qui les rendent tout aussi performantes. L’avantage des modèles gonflables est qu’ils sont faciles à transporter. Les planches rigides sont plus adaptées aux compétiteurs de SUP, ce qui n’empêche pas un amateur d’en acquérir une.

Les avantages d’un paddle gonflable

Facile à transporter, les planches à pagaie gonflables se rangent facilement dans un sac à dos une fois dégonflées et enroulées. En effet, un SUP gonflable se dégonfle rapidement, s’enroule facilement et ne demande qu’un minimum d’effort pour être soulevé et placé dans un coffre. Cela permet de voyager en toute sécurité. Ce type de planche est fait en PVC très résistant, ce qui leur offre une grande résistance face aux chocs. Par ailleurs, les paddles gonflables sont appréciés pour leur capacité d’amortissement en cas de chute. En effet, tomber d’un SUP et atterrir sur la planche est fréquent lorsqu’on apprend ainsi que sur les eaux agitées. La surface souple et flexible d’un SUP gonflable permet de protéger la tête, le visage, les coudes et les genoux en ca de chute.

Les critères de choix d’un paddle gonflable

Qu’il s’agisse d’une planche gonflable ou rigide, les dimensions sont les premiers critères considérer pour choisir son paddle. En général, plus une planche est large, plus elle est stable. Les planches plus larges sont également plus lentes. C’est pour cette raison que les compétiteurs préfèrent les planches étroites. En ce qui concerne la longueur, les planches longues et étroites sont les plus adéquats si la vitesse est votre principale préoccupation. Mais plus elles sont longues, plus elles sont difficiles à tourner. Les surfeurs SUP utilisent habituellement des planches de 2 à 3 mètres tandis que les coureurs utilisent des planches de 3 à 4 mètres. Pour les débutants et les intermédiaires, il est conseillé de choisir un paddle de 3 à 3.5 mètres. Il est également important de prendre en compte l’épaisseur de la planche Stand Up Paddle lors de l’achat. On peut aujourd’hui trouver 3 épaisseurs de SUP gonflable sur le marché (10 cm, 12 cm et 15 cm). Il est recommandé aux débutants et aux intermédiaires de choisir des planches de 10 cm.

Bien que le SUP soit une activité relaxante et individuelle, de nombreuses courses et épreuves d’endurance sont aujourd’hui organisé, faisant de lui un nouveau sport de compétition nautique.